fbpx

Les Perches

C’est le coeur de notre vignoble, une histoire de quatre générations… et un certain nombre d’actes d’achat et d’échange !

Mon arrière-grand-père a acheté quelques parcelles au début du 20ème siècle. Mon grand-père y plantait de l’arvine en 1931, ces mêmes ceps qui produisent aujourd’hui encore le Grain de Folie. Dans les années 60 et 70, mon père a considérablement augmenté sa surface. Entre 1990 et 2003, j’ai pu acquérir plusieurs parcelles voisines pour former une entité de 2 hectares environ.

Chaque parcelle porte un nom, parfois celui de son ancien propriétaire ou de son cépage : «l’arvine de la Guérite» , «la vigne à Masson» … Toutes ces vignes en terrasses soutenues par des murs sont aujourd’hui mécanisables avec un chenillard et des outils adaptés à la pente. Ces adaptations ont nécessité une quinzaine d’années de travail.

Situé à quelques centaines de mètres de la châtaigneraie, sur un terroir complexe de loess avec quelques moraines posées sur un fond de gneiss, plein sud, ce coin de vignoble exprime la complexité du terroir de Fully.

L’arvine y occupe une place de choix, suivie du cornalin, de la syrah et de l’humagne rouge. J’y cultive aussi le viognier, le fendant et quelques ceps de très rare grosse arvine.

image_print