Dernières nouvelles

L’hiver, le temps du repos. Vraiment?

L’hiver, la nature endormie, le temps du repos? Pas vraiment. En cave, le début de l’hiver est un moment important pour régler les derniers détails avant de mettre les vins au froid. On transvase les vins d’une cuve à l’autre selon leurs besoins. Les barriques demandent toujours autant de suivi. Il faut les remplir très régulièrement. A la vigne, voici venu le moment de la prétaille. Nous coupons le haut des sarments pour préparer la vigne à la taille définitive qui aura lieu en février et mars. Mais que cela ne nous empêche pas de profiter de la neige sur les hauteurs!

Vendanges par beau temps et automne très, très pluvieux.

De magnifiques vendanges sous le soleil! Nous avons pris beaucoup de temps et d’énergie à trier les grains touchés par la grêle de fin juillet et les raisins rentrés sont magnifiques.
Après les vendanges, une période intense de pluie s’installe sur nos régions. Tout d’abord très contents que l’eau rentre dans le sol, nous nous faisons du souci pour nos murs de pierres et pour les grains nobles, restés sur nos vignes. Novembre est incroyablement pluvieux. Environ 200 litres d’eau par m2 pour l’ensemble du mois! Ce n’est bon ni pour le moral, ni pour nos grains nobles, ni pour nos murs de vignes! Les derniers jours de novembre nous apportent de la neige. On croise les doigts pour nos grains nobles, à l’abri des oiseaux derrière leurs filets.

Septembre 2023 dernière ligne droite avant les vendanges.

Août a été contrasté. Après une période moins chaude, avec quelques pluies, la vigne a affronté le fameux « dôme de chaleur » avec des températures extrêmes. La fin du mois nous apporté de fortes précipitations, bienvenues. Les pressions uniformes sur toute l’Europe nous font espérer un beau mois de septembre en Valais. L’important pour nous en septembre est d’avoir du temps sec et une forte amplitude de températures entre le jour et la nuit. C’est ainsi que nous aurons les meilleurs arômes et les tanins les plus fins.

Eté 2023 sec, chaud et chutes de grêle..

Mai est pluvieux et favorable au mildiou, grand ennemi de la vigne. La fleur passe sans problème et juin nous ramène un temps sec avec une période caniculaire. La vigne rattrape le retard pris au printemps et profite de ces conditions idéales. Fin juillet voit arriver quelques épisodes orageux et, fait plutôt rare en Valais, nous sommes touchés par une forte grêle le 24 juillet. 90 % de notre vignoble est touché mais dégâts sont variables. C’est la vie de vigneron!

grêlons2023 Avril, ne te découvre pas d’un fil…

Après la neige et le froid de janvier, février historiquement sec et mars en demi-teinte, voici les premiers jours d’avril, secs et froids. Le débourrement de la vigne ne prend pas d’avance, ce qui nous plaît particulièrement.

Avril est consacré aux travaux du sol, repiquages, entretien du vignoble et des murs et surtout aux mises en bouteilles.

L’engrais vert semé l’automne précédent pousse à merveille. Il viendra enrichir et aérer naturellement le sol. Pour le moment, il fait le bonheur des insectes et des yeux.

engrais vert

engrais vert

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique